Comparer les offres de rachat de crédits !

//

Le rachat de crédit en 2016

Qu'est-ce que le rachat de crédit et pourquoi recourir au regroupement de crédit en 2016 ?

Le rachat de credit, ou regroupements de crédit, est une opération qui permet de réunir l’ensemble de ses crédits en un seul, en les vendant à un même organisme financier. Celui-ci se substitue aux précédents créanciers, qui disparaissent au profit d’un interlocuteur unique.

Sont par exemple concernés le crédit immobilier, les crédits moto et auto, les prêts à la consommation ou encore les découverts bancaires. Il peut en outre être l’occasion de recevoir un montant de trésorerie, ce qui offre un apport de liquidités immédiat.

Quels sont les avantages du rachat de crédit ?

Le rachat de crédit offre de multiples avantages.

  • Il est tout d’abord l’occasion de réaliser d’importantes économies, en restructurant ses dettes. En effet, lors de cette opération, il est possible de renégocier des prêts qui peuvent avoir des taux exorbitants, comme par exemple les prêts renouvelables.
  • Le rachat de crédit est ainsi une solution pour éviter de tomber dans des situations dramatiques de surendettement.
  • Par ailleurs, grâce au regroupement de crédits, les démarches administratives sont simplifiées : l’emprunteur n’a en effet plus qu’un seul interlocuteur et une unique mensualité à rembourser, pour des gains de temps et d’énergie.

Comment faire un rachat de crédit en 2016 ?

Toute demande de rachat de crédit doit être accompagnée de pièces justificatives. L’emprunteur doit d’une part justifier de son état civil. D’autre part, il doit justifier de ses revenus et de ses charges, avec ses bulletins de salaire et le justificatif de tout autre revenu, ses deux derniers avis d’imposition ainsi que la photocopie de son contrat de travail.

Il apportera la preuve de son niveau d’endettement avec les trois derniers relevés de tous ses comptes bancaires, l’offre de prêt ainsi que le tableau d’amortissement de ses prêts personnels, et ceux de son prêt immobilier.

Le rachat de crédit : Une solution aux fins de mois difficiles

Le rachat de credit consiste à regrouper en un seul crédit les différents emprunts contractés au fur et à mesure du temps auprès de divers créanciers.

Il permet d’obtenir une seule échéance mensuelle et de n’avoir qu’un seul créancier. Le montant du remboursement mensuel et la durée des échéances sont négociés avec l’organisme prêteur.

Conditions du rachat de crédit

Seuls les prêts à la consommation, les découverts bancaires et l’emprunt à l’achat d’une voiture sont concernés par le rachat de crédit.

Le rachat de crédit s’adresse aux personnes rencontrant des difficultés financières et ne réussissant plus à équilibrer leur budget en fin de mois. L'organisme prêteur propose un montant et un délai de remboursement en fonction des recettes et des dépenses du demandeur.

Après accord sur le montant mensuel à rembourser et son délai de remboursement, le nouvel organisme de crédit se charge de rembourser aux anciens créanciers les différentes dettes.

Il n’est pas nécessaire de changer de banque lors d’une demande de rachat de crédit.

Avantages du rachat de crédit

Le rachat de crédit offre de nombreux avantages à l’emprunteur se trouvant dans l’impossibilité de gérer son budget.

  • Le nouvel organisme rembourse les anciennes dettes
  • Un seul prélèvement par mois permet de tenir plus facilement sa trésorerie
  • Les nouveaux remboursements sont mieux adaptés aux dépenses et recettes mensuelles
  • Les frais sont réduits puisqu’il n’y a plus qu’une seule assurance à régler et les agios sont moins élevés
  • Le rachat de crédit permet de n’avoir qu’un seul interlocuteur

Comment fonctionne le regroupement de crédits ?

Le rôle du regroupement de crédit

Vous pliez sous le poids de vos nombreux crédits et leur remboursement devient de plus en plus problématique? Ne vous alarmez pas: si vous faites actuellement face à une situation de surendettement, sachez que des solutions financières existent.

Il existe des formules spécifiques de rachat de crédit qui vous permettront d'abaisser vos mensualités et de rembourser vos dettes en toute sérénité.

Mieux maîtriser son budget grâce au rachat de crédit

L'objectif principal d'un rachat de crédit est d'empêcher le surendettement, mais également de simplifier la gestion de son budget et, par conséquent, de stimuler ses finances personnelles. En regroupant toutes les dettes en une seule mensualité, le niveau de vie se retrouve amélioré de façon conséquente.

Avant de souscrire à un regroupement de crédit, il est plus prudent d'avoir recours à un comparateur de rachat de crédit. Vous pourrez ainsi faire une simulation sans risques sur le site et opter pour l'organisme dont les conditions sont les plus adaptées à votre budget et à votre situation personnelle.

La DGCCRF et les plateformes de rachat de crédits

Un organisme au service du consommateur

Derrière le sigle un peu obscur formé de ces six lettres se cache en réalité la Direction Générale de la Concurrence et de la Consommation. Sa principale fonction de gendarme des marchés consiste à épingler, par des rapports transmis à la répression des fraudes, les entreprises aux méthodes abusives ou illégales. Dans son viseur, on compte notamment plus d'une centaines de sites de rachats de crédit mis à l'avertissement. Les mises en cause vont du simple manque d'informations apportées au client à l'escroquerie avérée.

Des mises en garde fondées

Des enquêtes menées par la DGCCRF dans le cadre de la surveillance des offres de rachats proposées ont en effet démontré le manque de transparence des sites qui présentent lesdites offres, amenant ainsi à nourrir des soupçons quant à la probité de ces sites. Ces études précisent d'ailleurs que le sujet sensible du rachat de crédit, qui amène à rencontrer des clients dans des situations délicates, légitime à lui seul la conduite d'investigations plus profondes.

Les chiffres parlent en effet d'eux-mêmes : ce sont près de la moitié des sites Internet spécialisés dans le rachat de crédit qui ne sont pas en conformité avec la législation en vigueur ainsi que le montrent les statistiques dont dispose la DGCCRF. Un chiffre alarmant s'il en est, illustré par l'arithmétique : sur 249 professionnels opérant dans le secteur du rachat de crédit, 49.8% accuse un manquement, modéré ou sévère, à la loi. Il ressort de cette opération de fond de la DGCCRF plus d'une centaine de rappels à l'ordre, une intimation à se remettre en conformité et trois procès-verbaux dressés assortis de sanctions financières.

La plupart du temps, les procédures engagées reposent sur une anomalie engageant la bonne foi du responsable du site. Typiquement par faute d'une méconnaissance des textes, l'information du consommateur présente quelques lacunes et il n'y a pas eu volonté de flouer le client. On pointe souvent la disparition du TAEG sur le site ou l'opacité des modalités de remboursement. Dans de rares cas, la volonté de dissimuler entraîne une condamnation pour escroquerie.

Prudence dans le choix du prestataire du rachat de crédit

Suite à ces considérations, on ne saurait que trop conseiller les personnes intéressées par le rachat de crédit comme dernier recours de prendre garde au choix de leur prestataire et de consulter les publications de la DGCCRF. Un conseil de bon sens pourrait être également celui de se méfier d'un professionnel qui accepterait sans l'étudier un dossier de surendettement.

Les types de rachat de crédit

Il est encore temps de réaliser un rachat de crédit !

La situation économique actuelle, génératrice de taux de crédits encore relativement bas, a incité de nombreux emprunteurs à s'engager dans le rachat de crédit. Ils ont ainsi pu rationaliser et ainsi optimiser l'administration de leurs finances.

Certains n'ont cependant pas encore profité de cette opportunité. Pour ces derniers un petit rappel concernant les différents types de rachat de crédit n'est pas inutile.

On peut considérer que trois types de rachat de crédit sont proposés par les établissements bancaires et les sociétés de crédit.

Le rachat de « crédit à la consommation ».

Il concerne les crédits à la consommation (achat d'électroménager, de mobilier, éventuellement frais concernant l 'amélioration du logement, tels qu' isolation, chauffage etc.....).

Il autorise le regroupement de ces différents prêts dans la limite totale
de 75 000 € sur un période de 120 mois maximum.

Le rachat de « crédit immobilier ».

Il concerne principalement, comme son nom l'indique, les crédits immobiliers garantis par une hypothèque. Ce type de rachat est habituellement pratiqué pour diminuer le taux d'intérêt, le montant des mensualités, la durée du remboursement d'un prêt déjà contracté.

Ce type de rachat de crédit, toujours garanti par hypothèque, peut aussi, conjointement ou non à un prêt immobilier, être utilisé pour le rachat de crédit à la consommation.

Il est utilisé pour des sommes supérieures à 75 000€ remboursables sur 25 à 30 ans.

Le rachat de « crédit professionnel ».

Il est utilisé par les entreprises (artisans, PME etc.) Les taux proposés sont généralement moins attractifs que ceux pratiqués dans les rachats des crédits des deux autres types précédents.

Relativement flexible, il est accordé aux entreprises en fonction de la nature de leur activité , de leurs preuves de bonne gestion, de leur carnet de commande.

Ces critères conditionnent le plus souvent le taux ainsi que la période de remboursement.


Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.